Les 5 bars de plage incontournables aux Iles vierges britanniques

Bar de plage Iles Vierges britanniques

Les bars de plages des Iles Vierges britanniques apportent toute la magie supplémentaire à votre croisière. Les différents mouillages de votre journée vous conduisent dans des lieux festifs et de farniente des plus sophistiqués aux plus typiques, les cocktails de rhum s’y savourant avec modération sur des rythmes caribéens.

Soggy Dollar Bar

A l’ouest de l’archipel, l’île de Jost Van Dyke concentre deux des plus légendaires bars des BVI. C’est sur la plage de White Bay que se situe une institution : le « Soggy Dollar Bar » signifiant littéralement le « bar du dollar détrempé ».

Bar Soggy Dollar Iles Vierges britanniques

Pourquoi détrempé ? Cette plage n’étant accessible que par bateau, et faute de quai, bon nombre de croisiéristes laissaient leur voilier au large et se retrouvaient sur ce bar qu’après une traversée à la nage. Les dollars des visiteurs arrivaient donc invariablement détrempés pour déguster l’invention locale devenue emblématique : le PainKiller !

Ce fameux cocktail inventé par Daphné Henderson puis revisité par Charles Tobias, fondateur de la marque de rhum Pusser’s, est une merveille de douceur qui mérite un coup de shaker avec 25% de rhum ambré, 12,5% de crème de noix de coco, 50% de jus de pomme (ou d’ananas, il y a deux écoles), 12,5% de jus d’orange (fraichement pressé, c’est toujours mieux). Shakez comme si l’apocalypse était proche et versez dans un verre de type « old fashioned ». Garnissez avec de la noix de muscade râpée et une tranche d’orange ou d’ananas. C’est prêt ! Cheers !

Foxy's

Toujours sur Jost Van Dyke se trouve une autre institution : le Foxy’s tenant son nom du célèbre chanteur-guitariste Philicianno "Foxy" Callwood qui depuis 1968 organise les plus belles fêtes de l’archipel en accueillant en toute simplicité les grands et « rich and famous » de ce monde.

Bar Foxys Iles Vierges britanniques
Ce lieu qui foisonne d’anecdotes vous servira le seul rhum embouteillé aux Iles Vierges : celui de l’ancienne distillerie familiale Callwood, située sur Cane Garden Bay sur la côte nord de l’île voisine de Tortola. Fondée en mars 1600, cette vieille bâtisse vous propose des dégustations de rhum tout juste sortis de l’alambic.

Willy-T

Dans le Sir Francis Drake Channel, après avoir savouré un snorkeling tout en couleurs aux Indians, puis nagé avec les tortues dans les grottes de Norman Island, où Stevenson a imaginé son « Ile au Trésor », une halte festive s’impose au large de Peter Island sur le Willy-T, le bateau-bar le plus déjanté de l’archipel. Ici, la fête est permanente et vous trinquerez en pensant au pirate Barbe Noire qui laissa son équipage en punition sur la proche Dead Chest Island avec pour seuls objets, un sabre et une bouteille de rhum chacun…

Bar Willy-T Iles Vierges britanniques

Rum bar

Le bar de l’île voisine de Cooper Island vous propose avec Glen Rooney un tour du monde des rhum avec un choix de plus de 280 références !

Bar Cooper Island Iles Vierges

En poursuivant votre périple vers Virgin Gorda, l’élégance des énormes rochers granitiques des Baths vous séduira. Pour poursuivre en soirée cette belle émotion du jour, votre dernier cocktail pourra se déguster sur la plage du Coco Maya. Au large le soleil se couchera sur Tortola sur des airs de musique « lounge ». Ce paysage, vous pouvez le savourez…sans modération.

Embarquer pour les Iles Vierges britanniques ! 

Cet article a été rédigé par l'Office de tourisme des Iles Vierges britanniques. Suivez toutes leurs actualités sur Facebook !

Avez-vous trouvé cet article utile ?
6