Palma

Conseils de navigation en Méditerranée

Croisière en Méditerranée

De nombreuses choses sont à découvrir lorsque vous naviguez en Méditerranée. Votre aventure sera à l'image de ce que vous aurez choisi de faire. Navigation entre villages aux teintes pastel et ruines antiques surplombant des baies isolées. Repas dans des tavernes en bord de mer où vous seront servis les poissons les plus frais que vous n'ayez jamais goûtés. Sauts de puce entre les îles grecques, navigation côtière en Adriatique ou hauturière sur la grande bleue. Dans des paysages extraordinaires et sur une mer bleu cobalt, profitez pleinement de conditions météo variées avec des températures toujours agréables.

La navigation en Méditerranée est l'une des plus belles expériences que vous puissiez faire. Oliver, responsable de la base Sunsail à Majorque, vous donne volontiers quelques conseils pratiques pour réussir votre croisière aux Baléares et plus largement en Méditerranée.

conseils-navigation-mediterranee-sunsail

Mouillage méditerranéen classique

L'amarrage cul-à-quai semble toujours plus compliqué qu'il ne l'est en réalité.
Voici quelques conseils :

Avant de quitter votre poste d'amarrage cul-à-quai, prenez soin de garder votre amarre arrière du côté au vent. Ce faisant, vous garderez le contrôle de votre étrave.  En utilisant cette technique, vous réaliserez que vous contrôlez complètement la position de votre étrave avant de larguer les amarres et vous quitterez ainsi tranquillement votre mouillage.

Lorsque vous utilisez un mouillage sur pendille, pensez à crocheter une petite bouée flottante au bout de la pendille le plus éloigné du ponton.  Ceci vous permettra d'attraper votre pendille depuis le cockpit et de l'amarrer à l’étrave avant d’utiliser vos propres amarres avant.  Avec ce système, vous contrôlerez parfaitement et facilement votre amarrage.

Navigation sous régulateur d'allure

Lorsque vous utilisez un régulateur d'allure équipé de sa propre pelle de gouvernail vous savez que votre bateau est bien équilibré si vous n'avez pas besoin de bloquer votre barre. Si vos voiles sont bien réglées, votre bateau devrait pouvoir progresser parfaitement sous régulateur d'allure sans que vous ayez besoin d'amarrer la barre.

Manœuvres

Lorsque vous manœuvrez dans une marina où l'espace est compté, attendez que votre bateau soit complètement immobile avant de passer en marche arrière. Il m'est souvent arrivé de voir un skipper passer en marche arrière alors que son bateau continuait à avancer, manœuvre qui se terminait généralement par une collision ou par l'impossibilité de prendre son mouillage.

Cuisine

Bien que n'étant pas un cordon bleu, j’arrive à faire du pain frais à bord. Et je peux même le faire sans utiliser de four ! Avec un petit truc bien pratique propre au bateau, ce n'est pas si difficile que ça. Lorsque vous faites votre pain maison, laissez la pâte reposer dans le compartiment moteur pendant une heure, vous la verrez lever sans problème. Mais attention : prenez bien soin de la couvrir et de ne pas la poser directement sur le moteur. Qui aurait envie de manger du pain au gasoil ?! Pour un résultat impeccable, je fais toujours lever ma pâte après une journée de navigation lorsque nous sommes au mouillage et que le moteur est encore à la bonne chaleur.

Rangement

Pour des questions de sécurité et d'hygiène, il est très important que le bateau soit bien rangé. Assurez-vous que les objets les plus lourds soient rangés le plus bas possible pour qu'ils ne tombent pas et se transforment en projectiles si le vent se met à souffler en navigation. Apportez toujours un sac souple et non pas une valise rigide car l'espace est toujours compté sur un bateau.

Prise de ris

De façon générale, la règle d'or est la suivante : dès que vous vous dites qu'il faudrait prendre un ris, faites-le ! On ne plaisante pas avec la sécurité, et il vaut largement mieux être sous-toilé et un peu lent que sur-toilé et avoir du mal à contrôler le bateau. Tous nos voiliers sont équipés de génois sur enrouleur et de grandes voiles à prise de ris automatiques et lazy jacks, il est donc extrêmement facile de diminuer votre surface de voile et de remettre tout dessus si les conditions de navigation s'améliorent et que le cœur vous en dit.

Tempêtes

Si le Meltem ou le Mistral se met à souffler sur le port alors que vous essayez de dormir dans le carré, essayer cette technique. Lorsque j'essaie de dormir pendant une tempête, je prends des voiles inutilisées et des sacs à voile pour coincer mon corps dans la couchette. Non seulement c'est confortable, mais cela me permet de passer une bonne nuit.

Navigation

Enfin, voilà un truc facile pour retrouver votre cap compas lors de votre retour au port. Si votre cap est compris entre 0° et 180°, vous retrouverez votre cap inverse rapidement en ajoutant simplement 180 à votre cap actuel. Par exemple, si vous faisiez du 90° en sortant du port, alors le cap à suivre pour rentrer serait 90°+180° = 270°. Si vous êtes en train de naviguer entre le 180° et le 360°, vous faites le contraire en soustrayant 180. Par exemple, si je faisais du 300° en sortant, mon cap inverse serait 300°- 180°= 120°.

Larguez les amarres

Des petits conseils pratiques et pleins de bon sens que vous pouvez réutiliser au large des côtes magnifiques de Majorque et n'importe où dans le monde. Oliver n'est pas simplement un plaisancier expérimenté, il connaît son île comme le fond de sa poche !

Pour d'autres conseils, trucs et petites nouvelles utiles de la part de Sunsail, inscrivez-vous à notre newsletter.

Choisissez Sunsail

20+
Superbes Destinations de voile 
15
Itinéraires
de Flottille
48
Modèles de bateaux
45 
Années d'expérience
4 h


Garantie
Assistance