Saint Martin

Les 7 Meilleures Choses À Faire à St Martin

Par Matthieu - Croisière d'octobre 2018 à St Martin à bord des Sunsail 444 & 454

Située au cœur des Antilles, St Martin est le point de départ idéal pour rayonner dans quelques-unes des plus belles îles des Caraïbes. Une croisière au départ de Marigot (Port Louis), offre en effet une foule de possibilités à seulement quelques heures de mer.

St Martin est une grande île que se partagent la France et les Pays Bas. La frontière, qui coupe l’île dans sa moitié est symbolique puisque les habitants la traversent plusieurs fois par jour. La légende dit que Français et Néerlandais se sont partagés l’île… à la course. Au moment du partage, chaque pays aurait désigné son champion, le Français partant vers le Nord et le Néerlandais longeant la côte sud. Le Français, plus véloce, aurait donc parcouru une plus grande distance, ce qui explique que la partie française soit un peu plus vaste. L’histoire est un peu plus prosaïque puisque ce découpage est le fruit de négociations entre les deux pays. Les Néerlandais ont choisi le sud, plus protégé à la mer pour y bâtir un port alors que les Français ont privilégié la côte nord pour y développer l’agriculture. Sur la côte Est, la marina d’Oyster Pond a fait l’objet de discussions puisque la ligne de démarcation passait en son centre et même… sur les pontons. C’est le tribunal de La Haye qui a tranché cet imbroglio, en faveur de la France.

Saint Martin Carte

La plupart des touristes arrivent par la partie néerlandaise mais privilégient souvent la côte française, plus sauvage.

L’île de St Martin et ses voisines (St Barthélemy, Anguilla), partagent une géologie commune lié à leur passé volcanique. Même si elles se ressemblent peu, elles présentent des similitudes. Ce sont toutes les trois des îles presque dépourvues de nappes phréatiques. L’eau douce y est donc encore plus précieuse qu’ailleurs.

Soualiga et Oualichi

L’île de St Martin a aussi conservé ses deux noms caribéens. Elle est parfois appelé Soualiga (l’île au sel) ou Oualichi (l’île aux femmes).

Saint Martin

1. L’île Pinel

Sur la côte Est, l’île de Pinel est un havre de paix. La Réserve Naturelle a mis en place des mouillages pour passer quelques heures à terre, ou simplement profiter du décor de sable blanc. L’accès par la mer est un peu délicat et se fait par une passe entre Green Cay et Pinel.

Ceux qui viennent de la terre traverseront en quelques minutes à bord d’une barque au départ de Cul de Sac. L’île est peuplée d’iguanes et de bernard-l’hermite. Au bord de l’eau, on peut déjeuner au Karibuni qui propose d’excellents tartares de poissons et les incontournables accras.

On aime :

- La plage de sable blanc, les bernard-l’hermitte

- La Réserve Naturelle

Saint Martin

Saint Martin

2. Les lolos à Grand Case

À moins d’une heure de navigation de Marigot, la plage de Grand Case est idéale pour débuter le séjour. Le mouillage y est sûr, bien abrité et la grande plage est magnifique. A la nuit tombée, le quartier est un haut lieu de la vie de St Martin. On y trouve d’excellents restaurants de poissons mais aussi les fameux « lolos » qui surplombent la plage. C’est le lieu idéal pour profiter d’une assiette de ribs et goûter la chaleureuse ambiance créole. Le quartier se situe sur la partie française mais est avant tout un lieu de brassage culturel où tout le monde se comprend même si les langues sont multiples.

On aime :

- L’ambiance créole, les ribs

3. Tintamarre

On ne fait pas plus calme que cette île de Tintamarre. Son nom est un faux ami et vient de l’Espagnol « tinta-mare », couleur de la mer. A quelque encablures de St Martin, cet îlot désert paraît sorti tout droit d’un livre d’aventure. Le mouillage sous le vent permet de profiter de l’immense plage de sable blanc. Les bons nageurs pourront tenter de plonger sur l’épave située au nord et marquée par une bouée. A terre, mieux vaut prendre des chaussures (au moins des tongs) pour visiter l’île. La piste d’avion qui a servi après-guerre n’est plus qu’un souvenir mais on tombe tout de même au détour des buissons sur un moteur ou une carcasse d’époque. Au nord, une petite ferme abandonnée témoigne de l’expérience d’élevage. On croise ainsi quelques chèvres qui ont repris le chemin de la liberté.

 Saint Martin


On aime :

- La plage immaculée
- L’atmosphère « île au trésor »

4. Une balade à Gustavia

Il ne faut pas résumer l’île de St Martin à une île « de milliardaires ». On ne peut bien sûr pas rater les yachts dans le petit port de Gustavia ni les boutiques de luxe alignées devant la capitainerie mais St Barth est avant tout une île tranquille, aux charmes multiples. Comme St Martin, St Barth est une île volcanique au relief escarpé. Les routes y sont étroites et serpentent en lacet vers des points de vue tous plus époustouflants les uns que les autres. S’y balader en voiture (ou en taxi) est idéal mais l’île se dévoile aussi à pied. A proximité de Gustavia, une petite marche jusqu’à Shell Beach (500 mètres) permet de profiter de ce sable nacré fait de minuscules coquillages. On peut y boire un verre ou déjeuner au bar de plage. Un peu plus loin dans les rochers, il y une grotte sous-marine accessible aux baigneurs par temps calme.

La tombe Johnny est devenue un haut lieu de pèlerinage. Les fans du monde entier laissent des galets avec un mot tendre à l’adresse de leur idole. La tombe est surmontée de plusieurs guitares bardées de fleurs que la fleuriste locale prend soin de remplacer avant qu’elles ne fanent. Le lieu est empreint de respect et de solennité et ne laisse personne indifférent.

Tombe de Johnny

On aime :
- Les panoramas

- Les boutiques

- Shell Beach

- Les petites tortues de terre

Tortue

5. L'Anse Colombier

Arc de cercle parfait situé au nord de l’île, l’Anse de Colombier est le meilleur abri sur St Barth et l’un des mouillages les plus spectaculaires. On y jette l’ancre dans une eau translucide et quelques minutes suffisent pour voir les majestueuses tortues à écailles venir respirer avant de replonger sur les herbiers. On peut nager à leurs côtés tout en gardant une distance respectueuse. La grande plage de sable blanc est idéale pour poser une serviette. Les plus sportifs peuvent gravir le Petit Morne et voir leurs efforts récompensés par la vue magnifique sur les eaux translucides de l’Anse, la villa Rockfeller et, plus loin, sur St Martin qui se dévoile à l’horizon.

On aime :

- Les tortues à écailles

- L’eau translucide, la plage

- La vue depuis le Petit Morne

 L'anse Colombier

6. Dog Island

Le convoyage entre St Barth et Anguilla est le moment idéal pour tester ses compétences de pêcheur. Les barracudas sont les premiers à mordre mais il faut les remettre à l’eau car ils peuvent être vecteurs de la ciguareta, une toxine dangereuse pour l’homme. On préfère donc les bonites et leur chair rouge, délicieuse en ceviche.

Au nord d’Anguilla, Dog Island mérite le détour. Il faut une permis pour y mouiller et y débarquer mais c’est aussi l’assurance de bénéficier d’une certaine tranquillité. L’île est connue pour offrir l’une des plus larges palettes de bleus offertes par la nature. Un petit récif à proximité de la plage est idéal pour découvrir la faune locale et des centaines de poissons. Les gracieux sergent-major y évoluent en banc mais on peut aussi croiser une raie gracile ou un large barracuda que l’on se gardera bien de venir titiller.

Dog Island

7. Une soirée à Anguilla

Quoi de mieux pour terminer son séjour qu’une soirée dans un bar de plage ? Après s’être mis au mouillage entre plaisanciers et pêcheurs locaux dans la baie de Sandy Ground, au nord de l’île, on débarque sur cette grande plage où le sable semble aussi fin que de la farine. Plusieurs établissements s’étalent le long de cette plage. Situé à l’extrémité nord, le Elvis Bar est un lieu très agréable. On y déguste toutes sortes de cocktails ou, plus simplement, la fameuse Carib, cette bière locale. L’ambiance est à la détente avec plusieurs jeux pour s’amuser entre amis ou en famille. On peut s’essayer à un jeu local qui se rapproche - de loin - aux palets bretons. La règle est simple puisqu’il suffit de jeter un sac de sable sur une planche en bois. Le barman ne se fait pas prier pour jouer une partie mais ne vous fiez pas à sa nonchalance de rasta, il est d’une précision diabolique et mieux vaut l’avoir dans son équipe.

Anguilla

On aime :

- La plage au sable incroyablement fin

- Le Elvis Bar

- Sandy Island pour une courte escale

Saint Martin

 Et Irma dans tout ça ?

Le 7 septembre 2017, l’ouragan Irma a traversé les Antilles avec des vents moyens de plus de 300 km/h. Cette tempête inouïe a provoqué des dégâts considérables. En un an, d’importants travaux ont été réalisés et la plupart des épaves ont été sorties de l’eau même s’il en reste aujourd’hui encore, notamment dans certaines marinas difficilement accessibles. Les pouvoirs publics mettent aujourd’hui tout en œuvre pour effacer les traces de la tempête. Sur les sites naturels que nous avons pu visiter, la nature a intégralement repris ses droits.

Et si je reste plus longtemps ?

Cette croisière entre St Martin, St Barth, Anguilla est parfaite pour un séjour de 5 à 7 jours, voire plus pour ceux qui souhaitent profiter d’un mouillage. Si vous restez 10 jours ou plus, Saint Martin peut-être un point de départ idéal pour naviguer jusqu’aux îles Vierges Britanniques (BVI).  

 

Choisissez Sunsail

20+
Superbes Destinations de voile 
14
Itinéraires
de Flottille
48
Modèles de bateaux
44 
Années d'expérience
4 h


Service
garantie